Opération anti-jihadistes à Strasbourg: entre 5 et 10 interpellations

0

Entre cinq et dix personnes ont été interpellées mardi matin à Strasbourg dans le cadre d’une opération policière anti-jihadiste, a-t-on appris de source policière, confirmant une information d’Europe 1.

Selon les premiers éléments d’enquête, il s’agit de vérifier si ces jeunes gens domiciliés dans le quartier de la Meinau ont pu se rendre en Syrie fin 2013 pour y mener le jihad.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, devait faire une déclaration mardi à 9 heures dans la cour du ministère, concernant cette opération.

De source proche du dossier, quelque 780 personnes vivant en France sont parties pour la Syrie dans les rangs des groupes jihadistes, sont en route ver ce pays ou en sont revenues. La mort d’une petite trentaine d’entre elles a été recensée, selon cette source.

M. Cazeneuve avait chiffré début mai à 285 le nombre actuel des Français engagés sur les théâtres d’opérations en Syrie, soit «une hausse de 75% ces six derniers mois et comparable à celle des ressortissants d’autres pays européens».

120 «seraient en transit vers la Syrie, 25 ont été tués lors des combats et une centaine seraient revenus en France après avoir combattu», avait-il ajouté. 116 femmes et une trentaine de mineurs sont concernés par ces filières.

Plusieurs dizaines de procédures judiciaires sont ouvertes.