Personne ne parle des 130 jeunes kabyles tués par Bouteflika

2
vicltimes du printemps noir 2001
vicltimes du printemps noir 2001

KABYLIE (TAMURT) – Les 130 Kabyles tués par Bouteflika en Kabylie entre 2001 et 2003, ne sont évoqués par personne. Les Algériens qui sortent par milliers dans les rue n’ont jamais évoqué ces victimes, qui sont assassinés pourtant pour leur Algérie. Les victimes Kabyles sont complètements ignorées.

Un mépris qui dit long sur le racisme des algériens envers les Kabyles. Comment expliquer que la presse à l’époque, entre 2001 et 2003, ne parlait que du printemps noir, et aujourd’hui que le peuple algérien est entièrement dans la rue personne ne consacre le moindre article sur les victimes kabyles?

On se rappelle tous lorsque les lycéens kabyles avaient exigé une deuxième session du BAC. Ils l’avaient revendiquée pour tout le territoire national et non pas régional, comme le souhaitait le pouvoir à l’époque. Pis encore, aujourd’hui les Algériens refusent même l’exhibition des drapeaux amazighs dans leurs manifestations. Dommages que ce soit quelques Kabyles qui font tout pour cacher ce racisme dont ils sont eux même les premières victimes.

Nadir S.