Pour un islam tolérant : les Kabyles doivent avoir leurs propres mosquées

32

KABYLIE (Tamurt) – Je suis Paris! On est Paris! C’est un cri de solidarité envers les victimes innocentes, proies faciles d’un acte de nazis, qui prennent une religion en otage en voulant la réduire à une idéologie anti-occidentale.

Le gouvernement français, la presse française et presque tous les politiciens français ont malheureusement oublié les cris du peuple kabyle qui se fait tuer par le colonialisme arabo-islamiste algérien depuis l’indépendance de l’Algérie. Aujourd’hui la nation kabyle doit faire face pacifiquement à deux ennemis : le système colonialiste algérien et les  islamistes sur son propre territoire.

Les Kabyles, démocrates depuis la nuit des temps, ont su intégrer la religion dans leur mode de vie, sans heurts ni conflits. Une sorte de laïcité naturelle s’est instaurée sans antagonismes depuis des siècles. Les Kabyles ont apprivoisé l’Islam. Ce qui leur vaut aujourd’hui  d’être taxés par leurs adversaires d’anti-musulmans. La politique française ne leur était  jamais favorable. De nos jours non plus! Les bureaux arabes pendant l’occupation française les ont arabisés en partie.

Aujourd’hui  en France, ils sont poursuivis par le même sort avec la création de l’Institut du Monde arabe, alors qu’ils sont majoritaires en République française. Cette institution est pour les Kabyles une sorte de bureau arabe moderne. Celui-ci met la culture kabyle en veilleuse, en l’immergeant dans le monde arabo-musulman. Avec les événements de Paris, il est temps que les Kabyles de France aient le droit d’avoir leurs propres mosquées. La religion islamique est vécue d’une façon tolérante dans leur quotidien et le prêche doit se faire en leur langue originale: le kabyle. Il est temps pour les politiciens français de prendre leur courage à deux mains et d’accorder ce droit légitime aux Kabyles.

Ils veulent vivre l’islam comme l’ont vécu leurs aïeux en  l’intégrant dans leur tradition séculaire.  Les Turcs partout en Europe ont leurs propres lieux de culte. Les kabyles, plus nombreux que les Turcs, doivent en faire de même. Les politiciens français doivent arrêter de s’arc-bouter sur le mythe d’une Algérie arabe ou d’un « Maghreb » arabe . La nation kabyle est une nation de culture méditerranéenne et non orientale.

Ahsen Ammour