Prix Med Dib – version amazighe : Les écrivains Djedjiga Anaris, Belkacem Meghzouchène et Fahim Messaoudène finalistes

0
Prix Med Dib
Prix Med Dib

CULTURE (Tamurt) – Les noms des finalistes pour l’obtention du Prix littéraire bi-annuel Mohammed Dib viennent d’être rendu publics par les organisateurs. Ainsi, concernant les écrivains auteurs de romans en langue tamazight, le choix du lauréat de l’édition 2018 de ce Prix doté de la somme de 100 millions de centimes, et qui est l’un des plus importants avec le Prix Assia Djebbar, se fera entre les trois romanciers amazighophones : Djedjiga Anaris, Belkacem Meghzouchène et Fahim Messaoudène.

Il y a lieu de rappeler que l’une des lauréates de ce prix, dans sa version Amazighe, à savoir Dihia Louiz, nous a quitté il y a quelques mois à la fleur de l’âge. Par ailleurs, dans la version francophone de ce prix, les écrivains de langues française finalistes sont : Lynda Chouiten, Jaoudet Gassouma, Selma Guettaf, Aïcha Kassoul, Mohamed Magani, Adlène Meddi, Amina Mekahli, Slimane Saadoun, Mohamed Sadoun et Amin Zaoui.

Il y a lieu de rappeler que le prix Mohammed Dib qui récompense chaque année le meilleur roman dans les trois versions amazighe, française et arabe en est à sa sixième édition. Plusieurs auteurs connus ont été déjà récipiendaire de ce Prix dont Kamed Daoud, qui a reçu plus tard plusieurs Prix en France et ailleurs mais aussi Habib Ayoub, Mohamed Sari ainsi que le regretté romancier Hamid Baouacida, décédé il y a  trois mois dans l’anonymat total. Ce prix est supervisé par un conseil présidé par l’universitaire Sabéha Benmansour qui dirige aussi l’association « La grande maison », en référence à l’œuvre-phare de Mohammed Dib. La remise de ce Prix dans son édition 2018 aura lieu le 13 octobre prochain à Tlemcen, ville natale de Mohammed Dib.

Tahar Khellaf