Reprise des travaux de confortement de la falaise du cap d’Aokas

0
Hélicoptère à Aokas
Hélicoptère à Aokas

VGAYET (Tamurt) – Les travaux de renforcement de la falaise jouxtant le tunnel d’Aokas ne sont pas encore achevés malgré leur entame il y a plus d’une décennie de cela. Les services compétents ont fait, en réalité, dans le rafistolage et l’étirement des délais comme ce fut le cas, d’ailleurs, de l’ensemble des projets inscrits à l’indicatif de la région de Vgayet.

Après une léthargie de plusieurs mois, voilà que les travaux reprennent, comme par hasard, à la veille de la saison estivale synonyme de flux de touristes, soit d’usagers de la route. Une manière de décourager les touristes à se rendre à Vgayet. C’est ainsi qu’ils ont été relancés ce vendredi avec le recours à l’usage d’un hélicoptère pour transporter et aider à l’emplacement de grands poteaux métalliques sur la roche. Pieux qui vont supporter le grillage utilisé pour amortir et stopper d’éventuelles  chutes de pierres. Ces travaux ont engendré, par intermittence, la fermeture de la route.

Mais cela ne semble pas être le début de la période d’achèvement du projet. Il y a encore beaucoup d’autres tâches à effectuer pour conforter cette falaise et réhabiliter l’ancien tunnel ainsi que la route touristique du cap dont un pan a été emporté par la chute de rochers qui a eu lieu en Mai 2004 soit il y a 14 années de cela.

Comme la pénétrante dont le bout du tunnel est invisible, le projet de dédoublement de la voie ferrée, ceux des anciennes routes nationales menant à Alger et Sétif ou encore la réalisation du centre hospitalo-universitaire, rien ne semble avancer à Vgayet. Le pouvoir y a mis son veto.

Amaynut