Rixe entre militants du polisario et amazighs à Agadir

1

AGADIR (Tamurt) – Un jeune étudiant et militant de l’organisation du polisario a trouvé la mort ce avant-hier matin à l’université d’Agadir, au Maroc. Le drame a été provoqué, selon la presse locale, par une rixe qui a éclaté entres des étudiants militants de la cause amazighe et des militants extrémistes du polisario.

Des blessés aussi ont été dénombrés. Les affrontements ont duré plusieurs heures. Il a fallu l’intervention musclée des services de sécurité pour séparer les deux camps. Le pire a été évité, ajoute notre source. L’université d’Agadir a été fermée et n’ouvrira ses portes que plus tard. La tension entres les militants amzighes et ceux du pollisario ne date pas d’aujour’dhui. Les militants du polisario, financés et actionnés souvent par les services secrets , sont connus pour leur rejet de l’identité amazighe et leur attachement à l’idéologie arabo-musulmane.

Les étudiants amazighs se révoltent souvent contre les militants du polisario qui ne cachent plus leur haine envers la culture amazighe. L’arabisation des régions sud du Maroc a été entamé par Boumediene à travers la création du Polisario, sous le motif de sa libération. D’ailleurs, lorsque les régions sud du Maroc étaient sous l’occupation espagnole, jusqu’en 1975, Boumediène n’a jamais cherché à les aider pour de se libérer. Il a attendu sa libération par le Maroc pour créer le Polisario et le financer par l’argent du contribuable algérien à ce jour!

Ravah Amokrane