Saïd Bouteflika solde ses comptes

7

ALGÉRIE (Tamurt) – Les moments d’incertitudes sont dissipés pour Saïd Bouteflika. Il a réussi à faire maintenir son frère, respirant à peine, au pouvoir en dépit des fortes pressions. C’est le moment pour lui de solder ses comptes. Selon des sources proches de la présidence, Saïd Bouteflika a établi une liste noire de personnes à écarter de leur poste à responsabilité au niveau de diverses institutions et ministère. C’est le moment de la purge et des sanctions. « Ce ne sont pas seulement ceux qui ont fait campagne contre Bouteflika qui seront sanctionnés, mais également un bon nombre de hauts cadres de la nation qui n’ont pas mené une campagne active en faveur du frère du régime », a révélé notre source. Les premiers concernés sont les diplomates, précise-t-on.

« Certains haut-cadres, devant l’incertitude qui entourait la dernière élection présidentielle, ont préféré garder leur neutralité, afin d’éviter les représailles après les élections, mais le frère de Bouteflika, le vrai président, a décidé d’agir. Pour ceux qui ont affiché leur opposition au quatrième mandat de Boutfelika, ils auront affaire dans quelques jours au tyran d’El Mouradia. Vraiment on est dans l’embarras », a laissé entendre une personne qui travaille pour la présidence.« La sanction consiste, en effet, à la mise à l’écart des responsables concernés, leurs mutations vers d’autres postes loin de leurs villes ou régions, mises en retraite anticipée et parfois même des licenciements», ajoute notre source.

Par contre, ceux qui ont soutenu Boutfelika et qui ont osé piétiner leur honneur, eux, se frottent les mains. Ils seront bien récompensés. Les privilèges sont énormes. Des ambassadeurs, des directeurs de wilayas, des chefs de daïras, vont se partager le gâteau ! Pour ceux qui espéraient un changement en Algérie, ce n’est pas pour demain tant que des énergumènes, voyous gouvernent le pays !

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici