Soudan: Un chef tribal tué à la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud

0

Un chef de la tribu des Dinka dans la région d’Abyei, revendiquée à la fois par le Soudan et le Soudan du Sud, a été tué samedi 4 mai dans un incident impliquant des membres de la tribu rivale des Misseriya (arabes nordistes), ont annoncé les chefs des deux clans. Des Casques bleus de l’ONU ont également été blessés dans l’incident, a indiqué un villageois de la région, ajoutant qu’un couvre-feu avait été proclamé dans la zone.
Kual Deng Majok aurait péri au cours d’un échange de tirs, alors qu’il se rendait vers le nord en provenance d’Abyei, accompagné de Casques bleus de la Force de maintien de la paix (Fisnua), a précisé un chef des Misseriya.

Sa mort risque d’attiser les tensions dans cette région dominée par les Dinka. Abyei, une zone de la taille du Liban, a été ravagée par plusieurs épisodes guerriers et demeure l’un des principaux points de blocage entre Khartoum et Juba depuis l’indépendance du Soudan du Sud, proclamée en juillet 2011.

La rédaction