Terrible pression sur les commerçants Kabyles, Amara Benyounes se venge des kabyles

34

KABYLIE (Tamurt) – Le très détesté ministre du commerce algérien, Amara Benyounes, met les menaces qu’il avait proféré contre le Peuple kabyle en pratique. Un acte de vengeance des plus flagrant et plus sournois envers les Kabyles. Benyounes se venge, comme il peut, du Peuple kabyle qui a refusé de prendre part à la mascarade électorale algérienne. Des menaces, que ce sinistre ennemi juré de la Kabylie avait proféré durant la campagne électorale pour la mascarade électorale algérienne du 17 avril passé.

Des commerçants de différents départements de la Kabylie nous confirment qu’ils subissent une terrible pression de la part des autorités dictatoriales algériennes, cela depuis l’annonce de la nouvelle composante du gouvernement algérien, qui a vu Amara Benyounes prendre les rênes de ce ministère.

Une descente massive des services des impôts, des contrôleurs et des représentants d’administration de tout acabits harcèlent aux quotidiens d’humbles et loyaux commerçants Kabyles. Les ripoux envoyés par Amara Benyounes pour intimider et casser les commerçants kabyles ne sortent jamais d’un commerce sans lui laisser un procès ou un redressement de plusieurs millions de centimes, cela dans le but évident de les pousser à mettre la clef sous le paillasson et fuir le Pays kabyle.

Nous avons discuté avec plusieurs commerçants, établis dans différentes localités tel Bougie, Thuvirets, Tizi-Ouzou, Iazzugen, Vughni et autres, le constat est exactement le même, et toutes ces personnes pointent du doigt le sinistre Amara Benyounes.
« C’est bel et bien depuis qu’il est devenu ministre que la volonté du pouvoir Algérien est devenue apparente au grand jour, et flagrante dans sa volonté de nous casser, ou nous mettre à genoux. Nous répondons à Amara Benyounes et à Bouteflika que nous, Ur Netruz ur n kennu ! Nous allons lui résister. Nous n’allons jamais quitter la Kabylie. Et pour le grand malheur de ces minables, nous allons faire rayonner le pays kabyle» nous dira un commerçant de la région de Vughni. Une réponse cinglante pour les ennemis du Pays Kabyle.

Notons que le directeur du commerce à la Wilaya de Tizi-Ouzou, qui est un arabe, avait ordonné de geler toutes les décisions d’exploitation de commerce au niveau des localités les plus prospères à Tizi-Ouzou, telles Tizi Rached, Iazzugen, DBK, Vughni, Larbaâ Nath Irathen et d’autres encore. Une décision que ce directeur de commerce arabe assume pleinement, sans aucune honte. « Cette décision qui n’a d’autre but que de pousser les commerçants à abandonner leur activité a été prise par Amara Benyounes, pour se venger de ces commerçants qui ont refusés d’être rançonnés durant la campagne électorale du mois d’avril passé. Ils ne donnent des autorisations d’exploitation que pour ceux qui ont versés de l’argent au directoire de Bouteflika et à ses proches, c’est tout. Ce sont des décisions qui viennent d’en haut» nous dira une source très au fait de cette gravissime affaire.

Ainsi donc, Benyounes, maintenu par le clan d’Oujda au gouvernement de ripoux algériens dans le but de mettre à genou la Kabylie. Cela au grand bonheur du nain dictateur d’Oujda, qui se paie Amara Benyounes, pour lui servir de bâton contre le Peuple Kabyle.

Amenay A