Victime d’un acte raciste par des arabisants : Le militant Amazigh Marocain lynché à Marrakech

11

MAROC (Tamurt) – Les actes de racismes envers les militants Amazighes prennent des proportions alarmantes au Maroc. Hier, le militant infatigable de la cause Amazighe, le marocain, Youf Ithri, membre de groupe de musique « Youf Ithri Bend », a échappé à une mort certaine.

Il a été agressé hier soir, devant le Théâtre Royal de la ville de Marrakech par plus de 30 personnes qui l’ont roué de coups. L’artiste a été passé à tabac. Les arabisants ont failli le tuer. La raison de cette attaque brutale envers un militant pacifique et pacifiste, est son port du drapeau Amazighe et son militantisme exemplaire pour la cause Amazighe.

La victime a été hospitalisée. Selon des militants Amazighs Marocains, Youf Ithri est gravement blessé. Les agresseurs ont déversé leur haine sur lui. Ils l’ont laissé pour mort dans une mare de sang. Le militant n’a eu son salut que grâce à l’intervention des passants qui l’ont évacué. L’artiste est sous le choc. Il n’a provoqué personne. Youf Ithri a juste porté le drapeau qui représente sa culture et son identité, sans porter atteinte à personne.

Les actes de racisme envers les Amazighes se multiplient à Marrakech. Le mois de juin dernier, un hommage qui devait être rendu au chantre Kabyle Matoub Lounès, a été interdit par des islamistes qui ont aussi agressé les organisateurs et les participants.

La nouvelle de cette agression injustifiée a provoqué l’indignation dans le Maroc. Les militants, les intellectuels et le mouvement associatif ont dénoncé cet acte barbare avec fermeté. Ils exigent une enquête et la sanction des auteurs de cet acte de violence de trop.

Farid M