Yennayer était toujours une journée fériée en Kabylie

8
Yennayer en Kabylie
Yennayer en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Le peuple kabyle n’a pas attendu que le régime d’Alger reconnaisse la journée de Yennayer, premier jour de l’an Berbère, pour la fêter convenablement. Les Kabyles ont, depuis toujours, accordé un intérêt particulier à cette journée. Aucune administration ni école n’ouvrent, pendant cette journée, en Kabylie.

Yennayer a toujours été célébré comme s’il était une journée fériée, à travers toute la Kabylie. Ce jour de nouvel an amazigh est fêté de fort belle manière dans tout le territoire kabyle. A Boumerdès, Tizi Ouzou, Tuviret, Vgayert, quelques régions et localités de Jijel, de Sétif ainsi que Bordj Bou Arreridj, yennayer est décrété journée fériée par les Kabyles sans avoir demandé la permission du pouvoir colonial algérien. La reconnaissance officielle de Bouteflika l’année passée de la journée de Yennayer comme fête nationale était juste une petite ruse politique pour stopper la mouvance indépendantiste Kabyle. A vrai dire cette reconnaissance officielle ne sert à rien et elle est complètement inutile du moment que la journée de Yennayer est fêté en Kabylie de faite et cela depuis la nuit des temps.

Yennayer est une journée sacrée en Kabylie et dans certaines régions de l’Afrique du Nord. Seule une Kabylie indépendante accordera un statut à la hauteur de la journée de Yennayer et pour d’autres journées importante, comme le 20 avril.

Nadir S

8 COMMENTAIRES

  1. @Artemis
    Salut! Assegas amegaz 2970; sais-tu que à ce jour aucun kabyle ne m’a convié à un festin de Yennayer, au contraire! Eux-mêmes s’invitent chez nous pour déguster un couscous poulet, des beignets succulants, un pain surprise et autres friandises dans un esprit festif, mais pourtant et pourtant…

  2. Nayear est une fête importante pour nous kabyles authentiques et d’antan, il y’a un rituel séculaire qui se perdre dans la mémoire qui vienne du fin fond des âges, ma défunte grand-mère suivait un ce rituel, qui débute des précédentes semaines par la propreté des lieux, des offrandes à la nature, des visites à des personnes isolées, des veillées ou les anciennes, nous narraient des exploits des ancêtres, des contes et mythes très anciens, je tiens à dire, que ces grand-meres et arrières grand-mères narraient en réalité la transmission kabyle séculaire des aïeux. Bien évidemment, vient le moment du festin de nayear, avec un plat important, le chapon aux lentilles et bien d’autres encore.
    JOYEUX NAYEAR À TOUS LES KABYLES DIGNES ET ÉVEILLÉS, GARDEZ PLUS QUE JAMAIS LE LIEN AVEC VOS VRAIS ANCÊTRES.

  3. Le peuple Algérien ne demande rien de prohibé rien de ce qui est interdit . Il ne demande que sa souveraineté pour une meilleure existence , et de ne pas vivre aux détriment des cultures d’importations . Aussi vivre dignement démocratiquement sans êtres des aliénés à d’autres moules
    de contrefaçon . Et cette année 2020 Je souhaite là libération de tout les Algériens par ce systeme erroné . là démocratie , là liberté , là dignité , le souhait de vivre dans là prospérité et le bonheur .
    Ne sont pas un privilège pour les peuples du monde entier .C’est un droit légal …L’Épine – Soigneuse

  4. @Argonne
    Quand c’est l’ecole arabo-islamiste qui eduque vos enfants , les des sont pipes. Deja, tout le monde xorote en arabe maintenant car c’est la seule langue qu’il maitrise a l’ecole ; ajouter les connotations islsamiques dans le parler, vous avez une belle dose du nouveau Kabyle. On a beau dire , faites ceci et cela , mais le moulage du Kabyle se fait par l’ecole et les medias/sociale media ; meme les parents ont perdus le controle. Je ne suis pas pessimiste mais la realite sur le terrain est terrifiante pour cette generation.

  5. Je suis totalement d’accord avec vous. N’attendons pas qu’on nous accorde. Nous sommes Kabyles et chez nous et c’est aux autres de s’adapter. Unissons nous vers la liberté totale.

  6. La célébration d’Yennayer était célébré à l’ouest d’Algérie. En Kabylie on célèbre le premier jour du printemps. Etc

  7. La kabylie ne fait pas partie de l’algérie, c’est l’algérie qui appartient aux kabyles. Il n’y a qu’un seul chemin possible, c’est celui qu’on a décidé de prendre soi-même avec le courage et la volonté, et non pas celui qu’on nous impose par le fouet. Nous avons nos traditions, notre culture, notre histoire, notre langue et notre terre, il faut les défendre. Je sais qui sont mes vrais ancêtres, donc je sais qui je suis. Les arabes, arabisants, arabo-islamistes et pseudo arabes se croient en terrain conquis, il faut les chasser. Ces contrées kabyles doivent rester kabyles, car elles sont sacrées. Et ne l’oubliez jamais, l’islam est le fer de lance de toutes les invasions arabes, et les mosquées leur cheval de Troie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici