Le village Azemour à Aokas supprime l’arabe sur les plaques de signalisation

17
391
Bgayet: Le village Azemour supprime l’arabe sur les plaques de signalisation
Bgayet: Le village Azemour supprime l’arabe sur les plaques de signalisation

AOKAS (Tamurt) – La campagne de transcription des plaques de signalisation en langue tamazight se propage en Kabylie. Après Larvaa Nat Irathen, c’est au tour du village Azemour de la localité d’Aokas, 35 km vers l’Est de la ville de Bougie, de décider de supprimer les plaques de signalisation inscrites en langue arabe et en français.  

Elles ont été remplacées par des plaques en langue tamazight. Les jeunes de village Azemour ont, eux, opté pour le caractère Tifinagh. Leur initiative est adoptée par la majorité des habitants de ce village. Elle est aussi saluée par d’autres villages. La nouvelle s’est propagée dans toute la région de Bougie. Les Kabyles  semblent plus que déterminés à contrecarrer et riposter contre la politique du régime algérien qui veut à tout prix arabiser la Kabylie. Les jeunes d’aujourd’hui ne veulent rien entendre.  Ils défient les autorités du régime raciste d’Alger et s’imposent comme seuls à décider.

L’éveil du nationalisme kabyle touche toutes les localités de ce pays livré depuis des années à l’occupant arabe et islamiste. Ce genre d’initiatives est certes symbolique mais elles sont significatives aussi. C’est un vent d’espoir qui souffle sur toute la Kabylie. Le temps de l’arabe est révolu dans ce pays.

Lounès B

17 COMMENTS

  1. Franchement et de grace pas de carateres Tifinagh.Notre Kabyle s’ecriras avec le latin ou alors on couleras completement

    • La langue kabyle s’écrit en caractères latins grâce aux travaux de Mouloud Mammeri. Cette transcription très adaptée (irremplaçable) à notre langue ne doit pas être remise en cause par ceux qui veulent,par attachement sentimental aux tifinagh,nous ramener en arrière.Pour lire un panneau en Tifinagh, il faut garer sa voiture, chercher ses lunettes,sa feuille d’alphabet tifinagh,pour pouvoir déchiffrer un mot ! Non en Kabylie la langue kabyle doit suivre sans hésitations le chemin tracé par Dda Lmouloud et l’Inalco. Aucun kabyle, écrivain, linguiste, journaliste, poète…n’utilise l’alphabet tifinagh. Trêve de plaisanterie,svp. Il n y a aucune publication en tifinagh sur le marché,même les écrivains amazigh marocains utilisent le latin.N’importe quel kabyle ou étranger peut lire « AZEMMUR » en un clin d’œil, mais pas le même mot en tifinagh.

  2. Le Tifinaght pour le nom des villes, des noms propres en général et le reste en caractère latins… ça me semble être un bon compromis, non ? Bonne initiative en tous cas!!!

  3. Rien à voir avec les spaghetti.
    Enfin tamazight chez elle !
    IL convient de saluer cette jeunesse déterminée à vivre sa culture ,son identité avec ses valeurs amazighe et non celle fabrique dans les laboratoires mortifères de l’occident.
    Bravo l !

  4. C’est une bonne chose, mais en tifinagh c pas évident.
    je suis ok avec Izem qui dit qu’il faut instaurer le latin.

    Concernant la langue arabe, les kavyle l’apprennent à l’école, alors ça change quoi?

    merci

  5. Même si pour l’instant je ne comprend pas le tifinagh, le plus important c’est qu’en voyant ce panneau je me sens chez moi et envie d’aller vers cette direction pour aller à la rencontre de ses semblable plein de dignité et d’espoir!

  6. Il n’y a pas meilleur moyen de tuer une langue que de la transcrire en lettres qui ne sont pas les siennes.En 1962, le totalitarisme à imposé la langue arabe et regarder le resultat aujourd’hui.C’est de la mauvaise volonté et paresse d’esprit que de dire que c’est difficile.La langue arabe étrangere et imposée, les peuple Amazigh et Kabyle l’ont bien apprise et pour notre reappropriation identitaire par la langue,certains trouvent que c’est difficile.Quand à notre ami Berchiche,il est pour instaurer le français (caracteres latin),il est content qu’on apprenne l’arabe à l’école quand à la langue Tifinagh (Amazigh et Kabyle), ce n’est pas évident pour lui.Alors où situer vous le changement?

    • Il n’ y a pas plus faux que votre affirmation : la langue turque est-elle morte avec les caractères latins ????
      En revanche, Tamazight au Maroc qui utilise exclusivement Tifinagh est sur la voie de garage définitivement.

      Quant à la langue française, même si ce n’est pas le sujet, elle est la langue des sciences et d’ouverture sur le monde. Il est évident que cette langue aura sa place en Kabylie.

      Vous devriez savoir qu’il n’ y a pas que le Français qui est transcrit en caractères latins, des dizaines de langues le sont. Et notez aussi que Tifinagh n’est pas une langue.

  7. pourquoi pas en Tifinagh et en latin. Disons que vous êtes partis en Chine, et vous voyez toutes les plaques écrites en chinois, vous faites comment pour comprendre, vous prenez un traducteur. Ecrire qu’en tifinagh, c’est s’isoler du monde, alors que c’est s’ouvrir au monde qu’il faut faire.

  8. Suivez les connaisseurs(imusnawen), ils écrivent tous en latin. Ne restons pas cloitrés chez nous avec une langue transcrite en caractères inaccessibles à tous. Ceux qui exigent exclusivement le tifinagh soit ils sont illettrés soit ils veulent étouffer notre langue en l’isolant comme le pouvoir tente de le faire en voulant imposer les caractères dits arabes. le mot de la fin doit revenir aux linguistes pas à n’importe qui. TANEMIRT!

    • En règle générale, j’ai remarqué que les kabyles qui n’ont jamais fait l’effort d’apprendre à lire et écrire en langue kabyle (par paresse intellectuelle) sont pour les tifinagh par inexpérience et ignorance. Pourquoi ? Comme je l’ai dit au début ces kabyles non-praticants,n’ont jamais lu un texte en langue kabyle de leur vie (latins ou tifinagh),ils n’ont jamais acheté une publication en langue kabyles (livres,revues,journaux,dictionnaires…) Ces kabyles ignorent pour la plupart d’entre eux que tous les kabyles qui écrivent en kabyle, utilisent la transcription Tamâamrit et les recommandations de l’INALCO. Tous les grands spécialistes kabyles en la matière préconisent l’usage actuel tel que légué par les pionniers dans ce domaine comme Boulifa, Bélaid At Ali, Mammeri; Chaker etc…Aucun linguiste kabyle sérieux ne préconise l’usage des tifinagh !

  9. s’il faut mettre des plaques qu’aux gens qui connaissent les lieux, je pense que ce n’est pas la peine. ça serait une dépense pour rien. Ces plaques doivent servir surtout aux étrangers (touristes et autres) qui visitent ces lieux.
    Bien sûr, avec que le Tifinagh, on va rester cloîtrer entre nous, et deviendront un peuple renfermé.

  10. Il est dommage que certains sabotent notre langue maternelle en la privant de la transcription latine qui a été choisie par TOUS les chercheurs Kabyles en linguistique et TOUS les intellectuels qui travaillent pour Tamazight. Il n’existe pas un seul enseignant de notre langue qui remet en cause les caractères latins. Toute la production littéraire Kabyle est faite dans la transcription latine. Toutes les équipes de recherches en langue qu’elles soient en Kabylie ou à l’étranger, principalement en France, utilisent les caractères latins pour leur publications Kabyles.
    Je défie quiconque d’apporter la contradiction à ce qui est dit ici.

    A partir de là, ceux qui veulent gommer les caractères latins travaillent, volontairement ou non, pour le pouvoir. Ils participent ainsi à cette entreprise de sape que le pouvoir mène contre notre langue maternelle. L’abandon des caractères latins par le royaume du Maroc a eu raison de Tamazight dans ce pays. Ne réitérons pas ce crime à l’encontre de notre langue.

    Les caractères latins feront entrer notre langue dans le concert des nations avancés. Il n’ y a que les islamistes en Turquie qui tentent de remettre en cause les caractères latins introduits par Ataturk. Les caractères latins font partie des fondements de la nation Kabyle qui partage les valeurs de démocratie et d’humanisme avec ses voisins de l’autre rive de la méditerranée.

    Tifinagh étant la transcription historique de notre langue, notre Histoire l’a déjà écrit. Les caractères latins sont notre avenir et notre ouverture sur le monde.

  11. Très bien dit Baql. Le tifinagh ne peut être utilisé qu’au fronton de certains institutions à côté de la transcription usuelle (latins) qui est en usage chez tous les « producteurs » kabyles.En principe le débat sur la transcription du kabyle est clos, c’est la transcription usuelle (latin,Tamâamrit ) qu’utilisent tous les kabylisants sans exception.C’est l’avis de Abenour Abdeslam,que je partage lorsqu’il déclare ; »la graphie latine (est) devenue incontournable,inaliénable et non négociable.Il y va même du devenir de notre langue. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here