Les services de sécurité ferment les yeux devant les mosquées clandestines

5
2727
Devant une mosquée à Alger
Devant une mosquée à Alger

ALGERIE (TAMURT) – Alors que le confinement exige de la rigueur afin de mettre fin au Covid-19, certains islamistes trouvent du plaisir à se regrouper et à organiser des prières collectives. Tamurt.info a signalé l’ouverture de ces mosquées, à la nouvelle-ville de Tizi Ouzou, dès le début de cette crise.

Tout le monde sait que des islamistes défient le règlement, mais personne n’agit. Ni les services de sécurité ni aucun élu n’a bougé le petit doigt. Rien n’échappe aux services de renseignement, mais les services de sécurité continuent de faire mine de ne rien voir et les islamistes agissent en toute quiétude. Pourquoi ce laxisme ? En Kabylie et ailleurs, les islamistes agissent en super-citoyens. Ils bénéficient de beaucoup et ne sont jamais iniquités par les autorités de l’Etat algérien. En un mot, ils sont intouchables.

Même la presse algérienne commence à parler des mosquées clandestines, mais personne n’ose réagir. « Un commissaire de police ou un procureur ne peut rien faire devant un islamiste. Officiellement, les islamistes extrémistes sont des citoyens comme les autres, mais en réalité ils bénéficient de beaucoup d’avantages et de privilèges », nous fait savoir un jeune avocat de Tizi Ouzou. On dit même que les commerçants islamistes ne payent pas d’impôts, une information que notre Rédaction cherche à confirmer depuis des mois, sans succès, pour le moment.

Toutefois, il est fort possible qu’au niveau des services fiscaux, les islamistes bénéficient aussi de certains privilèges. Ce qui est certain, les mosquées salafistes bénéficient d’énormes financements de la part des autorités algériennes et de l’Ambassade de l’Arabie Saoudite.

Nadir S.

5 COMMENTS

  1. Les islamistes sont les meilleurs alliés de ce régime totalitaire, islamo-fasciste et militaro-mafieux. Les mosquées servent à arabiser les berbères, à les soumettre, à contenir toutes leurs revendications, et à propager la propagande du régime. Les mosquées s’inscrivent dans un vaste programme de spoliation et de substitution régenté et initié depuis 1962. Contrairement à ce qu’affirme Mohamed Sifaoui sur son compte Facebook, l’Algérie n’est pas une grande idée, mais une très mauvaise idée et une abominable création de la France coloniale. La Kabylie n’est pas et ne sera jamais arabe, ni dans nos cœur et ni dans nos têtes. Les kabyles exigeront de toutes façons réparation.

  2. C’est une nécessité pour la survie du système qui avec cette création lui garantit l’infiltration de la société par l’absolutisme unique moyen de contourner la légitimation par les citoyens.

  3. Le probleme c’est que si ils tombnet malade , ces adeptes du Koreishisem vot infester la ville de Tizi.
    Apres ils diront, c’est leur dieu qui l’as voulu pour punir les Kabyles.

  4. Elles sont passé où nos comités locales de villages et de cartiers ?!!!!
    Elles sont sensées être les vraies autorités locales qui contrôlent tout en Kabylie.
    Si les comités locales ne peuvent pas imposer l’ordre et faire face à ces islamistes, qui pourra le faire alors.
    Les comités locales doivent fermer ces mosquées et punir ces islamistes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here