Azawad: l’armée malienne a commencé son nettoyage ethnique au Kidal

0
1765
Armée de l'Azawad
Armée de l'Azawad

KIDAL (TAMURT) – Des crimes contre des civils Amazighs sont entrain de se dérouler au Kidal, principale ville de l’Azawad. Des terroristes islamistes financés par l’Algérie, des mercenaires russes, des militaires maliens sont entrain de massacrer les Amazighs de Kidal, selon des habitants de cette ville qui nous ont contacté.

Ils ont lancé un véritable appel de détresse.  » Ils violent des femmes et des fillettes de 10 ans, ils tuent des vieilles et ils commettent toutes sortes d’atrocités envers les civils. Les criminels ciblent uniquement les Amazighes qu’ils accusent de soutenir l’armée de l’Azawad. Tout ça à huit clos. Le nombre de civils tués dépasse largement les 20 000 personnes, soit le double des victimes en Palestine, mais personne ne parle de nous », nous déclare en sanglant un habitant de Kidal qui a réussi à prendre la fuite et à échapper aux exactions des terroristes algériens et les mercenaires de wagners. »

Même les civils amazighs qui sont du côté de l’armée malienne sont tués juste pour leur appartenance ethnique amazighe. C’est un nettoyage ethnique qui se déroule à Kidal et les régions environnantes sans que personne ne bouge le petit doigt », lance notre interlocuteur au bout de fil. Le drame que subit le peuple de l’Azawad est aussi terrible qu’insupportable.

La communauté internationale a complètement tourné le dos aux Touaregs d’Azawad. Même le Maroc, qui a soutenu dans les premiers temps le peuple d’Azawad, semble lui aussi prendre ses distances. Terrible. Toutefois, les combattants amazighs affirment qu’ils ne déposeront jamais les armes et continuer le combat pour leur liberté.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici