Des Islamistes exigent de débaptiser la rue Che Guevara d’Alger

18

ALGER (Tamurt) – « C’est un juif et on ne veut pas de rues et de monuments aux noms de ces ennemis de Dieux à Alger et dans toute l’Algérie », a déclaré un chauffeur de taxi islamiste à Alger.  Depuis quelques jours des  islamistes intégristes y mènent une campagne intense pour obliger  les autorités à débaptiser la rue Che Guevara à la capitale algérienne.

Un héros qui est devenu une légende planétaire. Une icône pour tous les peuples qui refusent l’oppression et qui aspirent à la liberté. Dans les mosquées et dans les cafés, les barbus ne parlent que de ce sujet. Pour eux le révolutionnaire Che Guevara était d’origine juive, Il est donc un ennemi de l’Islam est par conséquent un sacrilège de voir une rue portant son nom dans le monde musulman et arabe.

Les forces du mal ont de beaux jours devant elles à Alger. Cette réaction est logique dans un pays où le racisme contre les Kabyles, Mozabites et autres peuples comme les Juifs est  institutionnalisé. On ne peut pas attendre mieux dans un pays où les hauts responsables politiques affichent leur haine contre les Juifs pour domestiquer leurs peuples. « Je demande au Gouvernement kabyle d’ériger une statut à l’effigie de Che Guevara en Kabylie. On est tous des Che et cet homme est notre idole », nous a déclaré une étudiante kabyle à Alger qui a tenu à contacter notre rédaction sur ce sujet.

Lounès B