l’Algérie refoule des blessés touaregs de ses frontières

8

ALGÉRIE (Tamurt) – Selon notre source, qui a dénoncé « un viol du droit international », les autorités algériennes ont refusé l’accès à des blessés du Mouvement national pour la libération de l’Azawad, (MNLA), blessés lors des affrontements avec les terroristes islamistes d’Ansar Eddine et du MUJAO, où Mokhtar Belmokhtar, preneur d’otages algériens, serait tué.

Notre source a ajouté que les autorités algériennes « avaient, auparavant, aidée des terroristes à acquérir un matériel de guerre et des sommes d’argent auprès du Qatar.

Notre source a précisé que l’Algérie, alliée principal des groupes armés au Mali, n’accepte de blessés que s’ils sont affiliés au mouvement terroriste d’Ansar Eddine »

De Gao,.info