Le ministre algérien de l’islam en mission de sensibilisation à Vgayet

1
Mohamed Aissa à Aokas
Mohamed Aissa à Aokas

VGAYET (Tamurt) – Alors que la région Est de Vgayet est dépourvue de structures hospitalières en mesure de prendre en charge cette population qui représente un cinquième de celui de toute la région, synonyme d’absence de prise en charge réelle des malades, voilà qu’un investisseur de la localité d’Aokas n’a pas trouvé mieux que de décider de mettre son argent dans la  construction de mosquées alors qu’il aurait pu construire un grand hôpital pour toute cette région. 

Mais il a préféré agir autrement et choisir un autre créneau rapporteur au point de vue personnalité. Il est allé jusqu’à forcer la main, via ses relais, à Mohamed Aissa, le ministre des affaires religieuses, à programmer une visite du chantier de construction d’une mosquée dans sa commune natale, la station balnéaire d’Aokas en l’occurrence, lors de la visite officielle effectuée ce samedi 28 avril. En réalité,  cette visite à Vgayet a été programmée dans le cadre de la conférence nationale des cadres du secteur qui a eu lieu  à l’hôtel Cristal de Vgayet.  Ce projet estimé à une trentaine de milliards de centimes, l’équivalent d’un grand hôpital, est financé totalement sur les fonds propres de cet investisseur  qui a mis un autre paquet pour financer la construction d’une  autre mosquée dans la commune  voisine de Tichy.

Que cherche cet investisseur qui était, il n y a pas si longtemps de cela, un adepte de la bonne chaire et du bon vin ? Aurait-il été  chargé par les islamistes de propager cette doctrine en Kabylie ? Tout laisse le supposer.

Amaynut