Les premiers discours officiels prononcés le 5 juillet 1962 étaient en kabyle

1

ALGERIE (Tamurt) – Lors des premiers jours de l’indépendance de l’Algérie, les discours officiels ont été prononcés bien évidemment en langue berbère, vraie langue du peuple algérien. Le premier discours officiel a été  prononcé en langue kabyle le 5 juillet 1962 à Sidi Fredj par le colonel de la wilaya 3, Muhand Oulhadj. Le second discours officiel a été aussi prononcé en langue kabyle dans un stade archicomble à Alger par Krim Belkacem, en présence de tous les membres du GPRA. 

Mais c’était juste pour une courte durée. Le général Charles de Gaulle avait déjà préparé sa revanche en créant l’armée des frontières. Une armée conduite par Boumediene  pour confisquer l’indépendance algérienne. Les petits details de la confiscation de cette libération acquise grâce aux Kabyles, eux seuls, ont été reglé par le Marocain Ahmed Benbella avec la bénédiction de son mentor Gamel Abdenasser.

Aujour’dhui, 56 ans après, les membres de ce clan, enfants naturels de l’armée française, interdisent même aux Kabyles et en Kabylie de prénommer leurs propres enfants en kabyle! Pourquoi les Kabyles qui ont fait plier l’une des grandes puissance mondiale s’inclinent-ils devant les quatre « chats de Oujda »?

Ravah Amokrane