Nabila Smail : « c’est une guerre de clans entre l’est et l’ouest »

5
Maître Nabila Smail
Maître Nabila Smail

KABYLIE (TAMURT) – Nabila Smail, cadre du Front des Forces Socialistes (FFS), élue à l’Assemblée Populaire de la wilaya de Tizi Ouzou (APW) et avocate, a déclaré vendredi dernier que ce qui se passe en Algérie, actuellement, est la face visible d’une guerre de clans féroce entre deux factions du pouvoir algérien. Nabila Smail a fait ces révélations en marge de la marche du vendredi dernier à laquelle elle prend part régulièrement.

Nabila Smail a exhorté, en outre, les kabyles à rester vigilants et à ne pas tomber dans le piège de la manipulation. Nabila Smail a précisé que les événements en cours ne sont en réalité que la face visible d’un bras de fer corsé entre le clan de l’est et le clan de l’ouest. L’avocate a affirmé que Ali Benflis est l’une des personnalités qui incarnent parfaitement et le plus le clan de l’est.

Nabila Smail a tenté d’étayer son hypothèse en affirmant qu’aucun ancien ministre ou homme d’affaires de l’est n’a été jusque-là incarcéré en citant le nom de l’homme d’affaires très controversé Tliba (également député). Même quand un homme politique ou d’affaires de l’est est cité dans des affaires scabreuses, il n’est pas arrêté mais il est juste mis sous contrôle judiciaire. Nabila Smail n’a pas parlé, en revanche, du cas des kabyles incarcérés dans le même sillage à l’image de Issad Rebrab, Ali Haddad, Abdelmalek Sellal, Amara Benyounès et Ahmed Ouyahia ou encore le général Mohamed Mediène dit Tewfik. Si ces déclarations de l’avocate Nabila Smail s’avéraient crédibles et fondées, cela voudrait dire que les kabyles suscités font effectivement partie du clan de l’est.

La guerre des clans est donc loin d’être terminée. La preuve, si besoin est, c’est que le gouvernement actuel, qui dirige les affaires du pays et drivé par Nourredine Bedoui (ancien ministre de l’Intérieur dans le gouvernement d’Ahmed Ouyahia), a été désigné par Said Bouteflika à la veille de son éviction. En outre, Abdelkader Bensalah, l’actuel chef de l’état par intérim, était imposé par Abdelaziz Bouteflika, puis par son frère Said, pendant presque vingt ans, comme président du Conseil de la Nation (Sénat) afin de prendre le relai au cas où les choses tourneraient mal (notamment en cas du décès de Abdelaziz Bouteflika).

Tarik Haddouche

5 COMMENTAIRES

  1. Azul . Bonjour . C’est bien ce que j’ ai écrit dans les colonnes de ce site dès les premiers mouvements populaires et les emprisonnements exécutés sans aucune forme de procédure légale par le clan du gros ventru . la guerre ouverte entre le clan de Ghardimaou et le clan de Ouadja , toujours complices entre eux , quand il s’ agit du sort de la Kabylie . voila , le beau travail de Sadi et de Ferhat , de Ait Hammouda , les pseudo démocrates du RCD qui ont manipulés la Kabylie afin de donner un prétexte solide aux généraux criminels de faire le coup d’état de janvier 92 . si le FIS est arrivé au pouvoir , tous ces mafieux auraient donnaient des comptes sur la gestion du pays depuis 62 et ils auraient remis L’ Algérie sur la voie de sa vraie Identité . d’ailleurs dans ces moments troubles où le pouvoir joue son sujet fétiche de démagogie  » la Kabylie  » , eh , bien seul Ali Belahdj a osé clamer les quatre vérités en affirmant que le pays doit énormément à la Kabylie qui s’est toujours porté à l’ avant garde de la Sécurité et de la Sauvegarde de l’ intégrité territoriale du pays et que , c’est dans cette région que la pratique de L’ Islam est authentique , digne de celle du prophète . vidéo sur Youtube , récente de pas plus d’ un mois .

  2. Mediene n’est pas Kabyle! Il est d’origine marocaine tous comme la plupart des gens du pouvoir! ne succombons pas aux sinistres manipulations comme celle la : un Kabyle etant chef des services. Quand a cette geguerre Est -Ouest, c’est du pipo. Il ya un regime arabo-islamiste en place et ses membres viennent de toutes les regions.

  3. Il n’y a ni est ni ouest , l’Algérie est dirigé par la France par l’entremise des buveurs de pisse de chameaux. Autrefois , la France utilisait les égyptiens mais aujourd’hui les E.A.u ont développé une brosse métallique efficace pour caresser le monde occidental. Les grandes puissances se partagent le monde , décident de l’avenir de chaque pays. Les algériens seraient -il capables de récupérer leurs pays, facile a dire ……pratiquement impossible a réaliser vu qu’il y,a bcp de cupides.
    tanmirt

  4. Nuanceons SVP. Il y a compétition pour le pouvoir dans la sphère arabislamique, de l’est et de l’ouest. Mais les deux partagent le socle fondamental: l’arabislamisme. Si boutef avait insisté sur la hiérarchisation des langues en élevant l’arabe à unique langue d’Etat, le généralissime confirme le meme choix en mettant en berne le drapeau Amazigh.

    Quant aux Kabyles KDS ils sont partagés entre les deux camps qui en fonction des interets des KDS adhérent à l’un ou à l’autre camps.

    La Kabylie n’a pas exprimé un model de gouvernance parce qu’ils ont inhibé leur identité. Le FFS adhére à l’arabislamisme et dedoune le régime en rejoignant le parloir des « quotas » où il est enférmé pendant que le r égime change la rue gronde, le FFS tente comme une vieille girouette, de tater la bonne diréction du vent. De meme le RCD teint sa crise de fond par cette informe révolutionnette hybride où le socle est arabe et islamique- pour ne pas deranger la stabilitè émotionnelle de la Oumma, Saadi est passé du Samedi universel au vendredi islamique.

  5. Personnellement, je vois plutôt : Est et Ouest tous unis contre la Kabylie.
    Cette Nabila Smail a raison d’exhorter les Kabyles à « rester vigilants et à ne pas tomber dans le piège de la manipulation »…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici