Projection en avant-première du film kabyle « Imettawen n wul » (Larmes du cœur) du réalisateur Mokrane Hammar

8

CULTURE (Tamurt) – « Imettawen n wul » (les larmes du cœur) », est le sixième film en kabyle du réalisateur kabyle Mokrane Hammar. Sa projection en avant-première, et ce, en présence du réalisateur et certaines vedettes du film est programmée pour mardi prochain à 14 heures au siège de l’association Amusnaw de Tizi-Ouzou que préside M. El Hachemi Touzène.

Ce film dont le tournage a duré deux mois environ est inspiré du livre « la symphonie pastorale » de l’écrivain français, André Gide. En aparté, M. Mokrane Hammar a affirmé que « Imettawen n wul » a été tourné en Kabylie et en France. En Kabylie, les prises de vue ont eu lieu à Ouadhias, Amechtras, Aït-Bouadou, Aït Si Youcef, Mekla et Thakhoukht. Sur le territoire français,les prises de vue ont eu lieu à l’aéroport international d’Orly (Paris) et la ville de Lyon. Quant aux vedettes du film, il s’agit entre autres de Lyès Sellou, Ouiza Beddad et Tamazouzt Aït-Ouazène.

Pour cette avant-première, notre interlocuteur a laissé entendre que des acteurs et actrices de ce film y seront présents. Toutefois, il n’est pas allé jusqu’à citer des noms. Quant à la question de connaître les conditions de tournage de son film d’une durée de cent minutes, le réalisateur a souligné que le travail de filmage a été exécuté dans d’excellentes conditions aussi bien ici en Kabylie qu’en France. Concernant la production de l’œuvre cinématographique, elle a été assurée entièrement par l’association Amusnaw.
Mokrane Hammar est l’auteur de: « Digh Dyir Arfik (la mauvaise compagnie) », « Thaldount Dhiguiman (la balle dans l’âme) », « Asfel (le bouc émissaire) – un et deux », « Le retour de la peste ». « Imettawen n wul » (les larmes du cœur) » est sa sixième œuvre.

A noter que le premier film a été réalisé et sorti sur les écrans en 200I. Le réalisateur, a par ailleurs affirmé qu’il a beaucoup de projets dans le domaine du 7ème art, dans l’avenir.