Récompense des lauréats du BAC : Issue d’un lycée privé, la lauréate de Vgayet remplacée par la seconde

0
Lauréats BAC honorés
Lauréats BAC honorés

VGAYET (Tamurt) – Le pouvoir algérien fait dans la ségrégation y compris dans l’enseignement où ce ne sont que de simples enfants et adolescents qui sont concernés. Au lieu d’envoyer, à Alger pour une récompense nationale, Sara Lounes, lauréate au Baccalauréat avec une moyenne générale de 18,58, on a décidé d’envoyer, à sa place, la deuxième, Assia Issad qui a obtenu une note de 18,55.

Cette décision serait motivée par le fait que la lauréate est issue du lycée privé « Les Iris » alors que la deuxième vient du lycée public « El Hammadia » de la ville de Vgayet.  Ainsi donc, ce n’est pas la lauréate qui sera honorée à Alger mais la deuxième. Une ségrégation qui ne dit pas son nom. Déjà en annonçant les résultats, les services de l’académie de Vgayet avaient classé le lycée « Taos Amrouche » de Sidi Aïch premier avec un taux de réussite de 82,91 % alors qu’en réalité ce sont les deux lycées privés «  Les iris » et « Les colombes » qui sont en tête du classement avec un 100 % de taux de réussite.

Il est vrai que ces deux établissements privés totalisent, à eux deux, 54 reçus sur les 54 candidats qui  ont subi les épreuves du Bac alors que le lycée « Taos Amrouche »  de Sidi Aïch a enregistré 165 élèves reçus sur les 199 candidats. Mais le faible nombre des élèves qui suivent leurs études dans les établissements privés ne doit pas être un frein pour leur encouragement. C’est le taux qui compte ! Idem pour la lauréate qui a obtenu la meilleure moyenne. Qu’elle soit élève d’un lycée privé ou public ne doit pas être un problème.

Amaynut