Une femme de 48 ans blessée par une bombe artisanale à Zekri

0

La situation sécuritaire ne cesse de se dégrader en Kabylie. Alors qu’une accalmie, faut-il le reconnaitre, est pressentie dans les autres régions d’Algérie, la nébuleuse terroriste islamiste semble être très bien active en Kabylie, malgré les impressionnants convois militaires appelés en renfort, mais sans pour autant mettre un terme aux attentats terroristes. Enlèvements, assassinats, rackets… tel est le quotidien des citoyens de Kabylie, qui, pour parer à cette situation, ont été obligés de prendre des mesures draconiennes, notamment en investissant les maquis à la recherche d’un des leurs kidnappé par les terroristes à Vughni.

Alors que trois terroristes ont été abattus à Draâ El Mizan, une femme âgée de 48 ans a sauté sur un engin explosif enfoui par les criminels islamistes sous terre, alors qu’elle se rendait dans les champs.

La déflagration a été entendue par les villageois qui se sont promptement rendus sur les lieux. Elle a été gravement blessée selon les premières informations parvenues de l’hôpital de I3azugen, où elle a été transférée en urgence.

Amnay Ait Ifilkou