Kabylie: l’injustice coloniale n’est pas éternelle

6
1680
Kabylie
Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Le peuple kabyle ne peut pas continuer à vivre éternellement sous l’injustice et les dominations coloniales. Les assassinats des Kabyles par le pouvoir d’Alger, les emprisonnements systématiques des militants, l’interdiction aux exilés kabyles de rentrer chez eux, l’interdiction de la langue kabyle, la pression fiscale sur les commerçants kabyles, la création des groupes terroristes armés en Kabylie, arabisation et islamisation de la Kabylie, etc sont autant d’injustices coloniales qui n’ont que trop duré.

Le peuple kabyle ne peut pas se taire ni se laisser se faire. Le peuple kabyle finira par se soulever, tôt ou tard. La pression que fait subir le régime raciste d’Alger envers les Kabyles est terrible et insupportable. « Jusqu’à quand? « , ne cessent de se demander les jeunes Kabyles. La montée du racisme anti-Kabyle en Algérie semble accélérer l’histoire.

Que ce soit en Kabylie ou dans l’émigration, les Kabyles commencent à perdre patience. Comment un terroriste islamiste qui a tué des centaines de civils et décoré par les autorités d’Alger et un simple militant kabyle pacifique et pacifiste et porté sur la liste des « terroristes dangereux »? De quel droit le chef d’Etat Algérien interdit aux Kabyles de rentrer chez eux, en Kabylie?

Ce qui est certain, aucun régime colonial n’est éternel. Le régime d’Alger finira par plier bagages de Kabylie. C’est une question de temps. La conjecture politique internationale se métamorphose ces dernières années. La Kabylie ne ratera pas sa chance à la moindre occasion.

Idir Yatafen

6 Commentaires

  1. Ne parlez pas au nom des kabyles.
    Les séparatistes vous ne nous representez absolument pas.
    Les Algeriens kabyles rentrent le plus normalement du monde chez eux,ce sont les séparatsites makistes et autres qui crachent sur notre pays et complottent avec des entités etrangeres qui repondent de leurs actes et choix devant la justice.
    La haute trahison ce n est pas une opinion,dans aucun pays.
    Et comprends votre article,vous preparez doucement mais surement vos militants à la violence armee donc au terrorisme.pour une fois l etat ALGERIEN n avait pas tord de vous classer terroriste.
    Il a meme trop tarder à vous repondre,en vous laissant faire ,et ça ,j en suis certain à dessin,comme toujours.
    Comprenez le une fois pour toute nokni dizdayriyen,jamais nous ne marcherons avec vous,au contraire nous serons les premiers à vous faire face ,comme en 90.
    Y en a marre des mensonges et manipulations des separatistes.

  2. alerte; La gestion de la JS Kabylie a été confiée à un cadre supérieur de Mobilis. C’est Abdelaziz Zerrouki qui a été choisi pour prendre la tête du conseil d’administration du club kabyle.

    Abdelaziz Zerrouki cadre mobilis comandant de gendarmerie , voilala mission accompli par yazid harichen et ses acolytes 20% actionnaire tous du fln

  3. Azdayri@ C’est ton choix de rester kouad d’ailleurs on dirait que tu es né avec, c’est de famille chez toi….tu ne vas jamais être à la hauteur pour arrêter les Kabyles libres, l’indépendance de la Kabylie est déjà un fait ayakvaili n dall n laâr , la Kabylie n’a pas votée aux élections de l’état colonial Algérien …la lutte pour l’indépendance a pour stratégie le pacifisme et la matière grise on n ‘ a pas besoin d’armée encore moins de terrorisme pour atteindre l’objectif non pas parce qu’on a peur de lâches comme toi au combat … dans tout peuple il y a des rkhiss des tahanes dont tu fais partie qui aiment vivre comme des chiens sous les ordres d’un maître.

  4. Et j’en suis certain al merkhess tu vis en Europe chez les Kouffar car tu as fuis la prison qui est l’Etat algérien colonial ! mais adyass wassenwen , vous serez tous jugés un jours même à titre posthume !

  5. Vous donnez de l’espace à Adjayri et ses commentaires aux relents colonialistes et vous me censurez au sujet de Ba3ba3 TV !!

    A din Uqavac !!

    Hand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici