Les 22 et 23 mai à Akbou – Hommage aux deux militants : Mohamed U Harun et Massensen Agrawliw

3
577
Mohand Haroun
Mohand Haroun

HOMMAGE (Tamurt) – A l’occasion du 40ème jour du décès du jeune Massensen Agrawliw, de son vrai nom Saïd IDIR, militant du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) qui nous a quittés le 08 Avril 2014 à la fleur de l’âge, et en hommage à Mohamed U Harun, l’un des premiers militants de la cause amazighe, décédé le 22 mai 1996, la coordination du MAK Akbou avec la participation des parents du jeune Massensen Agrawliw , et des jeunes du village (TIFRIT),

Organise deux journées commémoratives :

– Le 22 Mai 2014, dépôt d’une gerbe de fleur à la mémoire de Mohand U Harun qui aura lieu à 10H.

– Le 23 Mai, les militants de la coordination MAK Akbou, procèderont à la construction de la tombe de Massensen à partir de 08H, pour enfin, finir la journée après une marche de la maison de Massensen qui sera le point de départ vers sa tombe, elle aura lieu à 11H.

La population est invitée à prendre par à cette action qui entre dans le cadre de la préservation de la mémoire collective du peuple kabyle.

3 Commentaires

  1. La kabylie a enfanté des hommes et des femmes pétris de principes d honneur ,de dignité et de la « tirugza » tels ces deux hommes kabyles .
    Mais ,hélas,aussi,elle a enfanté des hommes et des femmes sans principes ,que ceux propres au larbinisme;à ceux qui courbent l échine vis à vis du plus fort et humilent les plus faibles qui ont le malheur de dépendre d eux, à ceux qui volent le mérite et le fruit de la sueur d autrui pour se l’accaparer pour eux et leurs familles.
    Des collaborateurs,véritables harkis, de tous les jougs coloniaux et systémiques qui exploitent l homme ,le spolient de ces droits,de son identité et de la richesse de sa terre.
    Ouyahia,sellal,zamara benyounes,khalida,ould ali,sidi said…..et consort en sont les indignes représentants de cette race de kabyles collaborateurs-harkis sans foi ni loi!
    Heureusement que ce ne sont, juste, qu ‘une petite minorité que leurs maîtres du moment,hier la colonisation française,aujourdhui,le clan arabe de oujda, méprisent d ailleurs ,mais qui s ‘en sert ,servils supplétifs,dans leurs oeuvres de prédation de l algerie ;pays ,pourtant qui en 1962 aspirait,par la qualité de ses hommes et femmes ,de ses enfants ,donc,par l’immensité de ses richesses et la diversité de ses peuples à devenir l un des pays les plus prospéres au monde!

    Que de temps perdu à cause de ce systéme maffieux qui ,depuis 62,lui a confisqué toutes ses libertés;celle d entreprendre,de prospérer,de se développer conformément à ses traditions et ses us et coutumes ,non pas ceux importés colonialement d arabie archaique et prédatrice de civilisations,,et imposés contre nature,mais ceux de son identité nord africaine,amazigh en occident méditerranéen

    Bouteflika et la cheville ouvriere du systéme qui a confisqué l algérie à ses peuples ,depuis aulnoy jusqu’à ce fatidique jour où le systéme qu ‘il a contribué à installer au détriment de ce pays,le rappelle pour continuer son travail de sape et de prédation de ce pays !
    Qui nous débarrassera de ce systéme militaropanarabiste prédateur qui n ‘a que trop duré?!
    Qui?!

  2. il est plus que temp de faire sortir nos valeureuses femmes et hommes des cimetieres pour les faires revivre avec nous au quotidien,en baptisant nos rues et nos places publics de leurs noms.nous ne devons pas attendre l’autorisation du wali ou du chef de daira pour leurs rendre l’homage qu’ils meritent!c’est une question de volonté populaire!

  3. Rendre hommage à des hommes libre,juste,comme ces deux là, c’est un devoir absolu de ses frères de lutte, et aussi un acte pour la mémoire,et l’histoire de notre combat pour la liberté,pour la démocratie,et le respect des droit de l’homme. Moi citoyen,je m’incline devant la mémoire de tous nos valeureux martyrs depuis l’antiquité à nos jours. DeMassinissa, àAbane,MAATOUB, à KRIM, les jeunes du printemps amazigh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici