Vgayet. Incendies criminels de l’été 2021 : Campagne de reboisement à Toudja et Barbacha

0
1401
Campagne de reboisement à Toudja et Barbacha
Campagne de reboisement à Toudja et Barbacha

KABYLIE (TAMURT) – Financée par la diaspora kabyle de France, une campagne de reboisement a été lancée, récemment, dans le département de Vgayet à l’initiative de l’association culturelle et éco-touristique « Les Aiguades » de Bejaia.

Les communes de Toudja et Barbacha, relevant du département de Vgayet, figurent parmi les régions les plus touchées par les incendies criminels de l’été 2021, ayant ravagé et endeuillé la Kabylie. Pour rappel, plus de 250 personnes avaient malheureusement péri dans ces incendies meurtriers, que le régime algérien avait vainement tenté d’imputer la responsabilité aux indépendantistes kabyles et au MAK. Ces incendies ont provoqué des pertes écologiques incommensurables. Toutefois, le peuple kabyle croit que son pays renaîtra de ses cendres, certes progressivement, mais sûrement. Le reboisement de la Kabylie fait partie des plans d’action que comptent entreprendre les associations locales, en collaboration avec la diaspora kabyle vivant en Europe et ailleurs.

Le weekend dernier, le village Achelouf (Toudja) a accueilli une campagne de reboisement grâce à l’apport financier des kabyles de France. « C’est dans une ambiance de fraternité, de solidarité et de convivialité que s’est déroulée une symbolique opération de reboisement chez nos camarades et frères du village Achelouf, où nous avons été chaleureusement accueillis », s’est réjoui Djelouli Malek, membre très actif de l’association culturelle et éco-touristique « Les Aiguades » de Bejaia. Pour cette campagne de reboisement, des caroubiers, des oliviers et des mandariniers ont été remis aux familles du village Achelouf en vue de les planter dans les prochains jours. Samedi 12 mars, le RDV est donné au village Sidi Ali de Barbacha pour une autre opération de reboisement. Les initiateurs de cette louable action ont prévu de se recueillir sur la tombe des quatre victimes des incendies meurtriers de l’été 2021, originaires de ce village de montagne, avant d’entamer la compagne de reboisement. Pour rappel, l’UNPO (Organisation des nations et des peuples non représentés), dont le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) est membre, avait réclamé l’ouverture d’une enquête internationale indépendante pour déterminer les auteurs des incendies criminels perpétrés en Kabylie durant l’été 2021.

Le MAK et l’Union pour la République Kabyle (URK), deux mouvements indépendantistes kabyles, avaient ouvertement accusé le régime algérien d’être derrière ces incendies meurtriers. Le GPK (Gouvernement provisoire kabyle en exil) avait même saisi les instances internationales, dont l’ONU et la Cour pénale internationale, concernant l’implication de la junte militaire d’Alger dans les incendies criminels qu’a connus la Kabylie l’été dernier.

Lyes B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici