L’un des diplomates algériens otages au Mali exécuté par le Mujao

0

« L’exécution du diplomate algérien Tahar Touati est intervenue après l’expiration de l’ultimatum fixé au gouvernement algérien », affirme le Mujao dans un communiqué signé par son chef Abou El Walid El Sahraoui. Le mouvement terroriste accuse les autorités algériennes d’être responsables de cette action. Cette information n’a pas été confirmée de source officielle à Alger. « Les négociateurs algériens ont renoncé à conclure un accord pour libérer les otages à la dernière minute », précise le Mujao, qui menace Alger de nouveaux attentats et demande aux Algériens d’éviter de s’approcher des bâtiments officiels.

Le Mujao avait déjà revendiqué deux attentats contre des casernes de la gendarmerie nationale à Tamanrasset et Ouargla. Le mouvement terroriste avait demandé d’échanger Tahar Touati contre trois éléments d’Al‑Qaïda au Maghred islamique (Aqmi), arrêtés à Ghardaïa. Il réitère sa demande d’échanger les otages qu’il détient contre des terroristes d’Aqmi prisonniers en Algérie. Le Mujao a menacé il y a quelques jours d’exécuter les diplomates algériens si Alger refusait ses revendications.

Par Riyad Hamadi