Tribunal Dar El Baida : Le militant kabyle Massinissa Abache placé sous contrôle judiciaire

1
1304
Le militant Massinissa Abache avec l'avocat Sofiane Ouali
Le militant Massinissa Abache avec l'avocat Sofiane Ouali

ALGER (TAMURT) – Poursuivi sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien, le militant kabyle Massinissa Abache vient d’être placé, ce lundi 22 août, sous contrôle judiciaire par la chambre d’instruction du tribunal de Dar El Baida (Alger), a indiqué son avocat Sofiane Ouali.

L’acharnement judiciaire contre les militants kabyles se poursuit. Encore un militant pacifique dont le seul tort est d’aimer sa patrie, la Kabylie, vient d’être privé de sa pleine liberté. Il s’agit de Massinissa Abache, originaire de Chemini, dans le département de Vgayet. Poursuivi sur la base du controversé article 87 bis du code pénal algérien, il a été placé, ce lundi 22 août, sous contrôle judiciaire par le tribunal de Dar El Baida (Alger). Pour couvrir sa répression contre les militants kabyles pacifiques, le régime algérien a décidé de recourir à une utilisation injustifiée et abusive des mesures antiterroristes, en promulguant l’article 87 bis. Massinissa Abache est donc accusé, entre autres, « d’appartenance à une organisation terroriste ».

Pour rappel, ce militant a été déjà arrêté le 22 mai 2021, à Aqvu, dans le sillage de la commémoration du 25eme anniversaire de la disparition du militant amazigh Masin U Harun. Il a passé quelques mois à la prison d’Akbou.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici