Logement et iniquité – Grève de la faim de deux citoyens de Bechloul

2
70

Après le chômage qui ronge la jeunesse kabyle, le logement est la préoccupation principale de la population. Il est de notoriété publique que le pouvoir d’Alger ne ménage aucun effort pour appauvrir notre région. Le racisme anti-kabyle fonde toutes les politiques gouvernementales. Le secteur de l’habitat n’échappe pas à cette règle d’or qui livre la Kabylie à elle-même pendant que d’autres régions bénéficient d’enveloppes financières qui dépassent largement leurs besoins.

Ainsi, le citoyen kabyle ne peut compter que sur sa sueur pour avoir un toit et vivre dignement.

Comme à l’accoutumée, la distribution de logements sociaux provoque des mécontentements de la part des citoyens qui dénoncent à chaque fois des irrégularités et des injustices dans leur attribution.

Deux citoyens de la commune de Bechloul, située à 20 Km au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Tuvirett, ont observé une grève de la faim de 9 jours afin de protester contre les pratiques clientélistes des autorités locales (Daïra, Mairie…) qui ont injustement octroyé des logements à des nantis au détriment de pauvres gens.

Le conseil régional MAK de Tuvirett s’est mobilisé aux côtés de ces deux citoyens lésés dans leur droit fondamental ; celui au logis.

Dans la nuit du 1er août, la direction du MAK a pris langue avec les grévistes par le biais de son secrétaire national à l’organique, Bouaziz Ait Chebib, qui leur a exprimé le soutien indéfectible du MAK et du GPK avant de leur promettre de mobiliser la population pour leur rendre justice.

Dans la journée du 2 août, les deux grévistes ont mis fin à leur mouvement de grève de la faim après que le chef de Daïra ait signé un PV dans lequel il s’est engagé à attribuer à chacun des deux grévistes un logement dans la prochaine distribution.

Il y a lieu de noter que cette fin heureuse est rendue possible grâce au soutien du MAK. Une délégation du conseil régional du MAK, conduite par son président Bachouche Salim, a rendu visite aux grévistes. {« C’est suite à cette visite que les autorités ont décidé de réagir pour rendre justice aux deux citoyens grévistes »}, a affirmé à Tamurt un cadre du mouvement.

{{Amghid Ilelli.}}
Photo. Nessma Magazine.

2 COMMENTS

  1. Message sans rapport, comme vous pourrez le constater, avec cet article, d’ailleurs toute ressemblance avec des personnes réelles etc… comme disent les romanciers.

    Nous déclarons que nos problèmes sont purement sociaux, et tenons à préciser que le « reste » ne nous regarde pas… Nous espérons que les tenants du pouvoir vont déchiffrer notre « gage » de bonne volonté. Nous ne pouvons malheureusement pas en dire plus sous peine d’être rejetés par les Kabyles.

    Nous ne comprenons vraiment pas ces Kabyles qui se sont sacrifiés pour la question identitaire alors qu’il suffit de demander des miettes et le pouvoir dans sa générosité nous jettera un os qu’on pourra allègrement ronger. Qu’est ce que c’est que tous ces Salva Kiir et compagnie, ces gens qui revendiquent autre chose que le pain quotidien ? ?????

  2. Message sans rapport, comme vous pourrez le constater, avec cet article, d’ailleurs toute ressemblance avec des personnes réelles etc… comme disent les romanciers.

    Nous déclarons que nos problèmes sont purement sociaux, et tenons à préciser que le « reste » ne nous regarde pas… Nous espérons que les tenants du pouvoir vont déchiffrer notre « gage » de bonne volonté. Nous ne pouvons malheureusement pas en dire plus sous peine d’être rejetés par les Kabyles.

    Nous ne comprenons vraiment pas ces Kabyles qui se sont sacrifiés pour la question identitaire alors qu’il suffit de demander des miettes et le pouvoir dans sa générosité nous jettera un os qu’on pourra allègrement ronger. Qu’est ce que c’est que tous ces Salva Kiir et compagnie, ces gens qui revendiquent autre chose que le pain quotidien ? ?????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here