Paradoxalement le ramadhan devient une solution

21
154

SOCIÉTÉ (Tamurt) – En effet, depuis l’arrivée massive de ces derniers, les routes sont quotidiennement bloquées et les agressions et vols ont refait leur apparition dans la région. Des personnes d’un certain genre, appelées communément par les pouvoirs publics touristes nationaux, ont envahi les communes du littoral de la Kabylie et y ont créé un désordre indescriptible. Avec leurs dépassements anarchiques et les incessantes infractions au code de la route, ceux d’entre eux qui sont véhiculés engendrent des bouchons quotidiens au niveau des routes nationales de la région Est de la wilaya de Bougie notamment.

Il faut parfois une heure de temps pour traverser la ville de Kherrata et le double pour arriver de Souk El Tenine à Aokas. Un habitant de Melbou, ville située à trente cinq kilomètres de Bougie, témoigne avoir fait, avec son véhicule, trois heures de temps entre son domicile de Tassefsaft, sur les hauteurs de Melbou, et son lieu de travail à Bougie. Ce dernier, militant du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, ne cesse de clamer haut et fort que l’autonomie de la Kabylie est la seule solution au marasme vécu par ses habitants notamment en ces moments de grande affluence où on relève aisément que le développement de la région, que ce soit pour le réseau routier qui est obsolète ou des structures d’accueil des touristes qui restent insuffisantes et ne répondant plus aux attentes des véritables touristes attendus et souhaités par les autochtones, a été négligé par les pouvoirs publics en plus du civisme qui n’est pas perçu de la même manière par les algériens des autres régions.

Outre ces insuffisances et ces tracasseries quotidiennes vécues par les automobilistes, il n y a pas une nuit où une bagarre n’a pas eu lieu entre les clients des multiples discothèques ouvertes en plein air, à travers les communes du littoral, pour animer les soirées estivales. Non habitués au respect des valeurs des uns et des autres et frustrés sexuellement, « ces touristes envahisseurs » sèment souvent la pagaille aux alentours de ces discothèques de fortune, obligeant les gérants et leur personnel à employer la force pour clamer ces « voyous » car les services de sécurité auraient semble-t-il reçu des instructions fermes quant au comportement à adopter vis-à-vis des touristes qu’il faut laisser agir à leur guise.

Est-ce une autre sorte de mépris vis-à-vis de la population kabyle ? Apparemment tout le laisse croire. Sous d’autres cieux, les habitants des côtes travaillent dur durant tout l’été pour bien vivre durant les autres saisons alors que chez nous, les commerçants de la région ne réalisent aucun chiffre d’affaires supplémentaire en période estivale. La charge de travail est plutôt augmentée par le recrutement de vigiles pour ne pas se faire voler.

D’ailleurs plusieurs commerçants qui étalent leurs produits devant leurs magasins se font prêter main forte par leurs jeunes enfants désoeuvrés durant la saison estivale, soit dès l’arrivée des touristes qui sont censés augmenter leur chiffre d’affaires plutôt que de diminuer furtivement leurs stocks de marchandises. Ces aléas ont poussé justement les autochtones à penser, paradoxalement, que l’incrustation du ramadhan en période estivale ne leur fera que du bien.

Dommage pour une Kabylie abandonnée et par les décideurs et par les siens. Le tourisme comme ressource pour la région, ce ne sera pas demain la veille !

Amaynut

21 COMMENTS

  1. Azul! j’ai pas eu le temps de lire toute l’article mais je veux juste vous dire Ramdhane je l’ai fait plusieurs années auparavant. Il y’a 3 ans depuis que j’ai commencé à le manger(wellah ar th-tchigh0 yarnou je ne le regrette pas et je ne regrette pas les années ou je le respectais …..
    Mais aujourd’hui et cette année encore je vais le manger et tout le reste de ma vie je le ferai jamais, c’est une conviction personnelle. Une anectode, ma soeur me télépone l,année passée pour savoir si le ramadan est facile au canada , alors j’etais au bord d’un lac entrain de siroter une bière ma réponse fut«Wellah assgwssagui Issehal m’lih» cette année , il est trés facile et je rigolais au téléphone , ma soeur repliqua« Chikagh tha-tchitte assgwassagui ayiwoune ougsswah!!!.
    le ramadan est juste une hypocrisie musulmane, est une farce que les arabes ont inventées parmi toutes les autres.
    tanmirt

  2. la kabylie n’a que faire des touristes nationaux!ce qu’attend la kabylie c’est les touristes etrangers qui peuvent renflouer les caisses vides de notre pays kabyle d’euros et de dollars.et les enfants de la kabylie sont là pour rendre aussi agreable que possible leurs sejours en mettant a leurs dispositions tout ce dont ils auront besoins.n’oubliez pas que le tourisme sera notre hydrocarbure national dans un futur proche.

  3. A l’arrivée de la période estivale, il faut que les commerçants pratiquent un double étiquetage (invisible) : un pour les locaux avec les prix habituels et un autre de circonstance au prix triplés ou quadruplés ; inabordable donc, qui aura pour but de faire fuir ces hordes de touri..hooligans nationaux (et quelle nation !). En gros il faut exagérer le {{« à la tête du client »}} pour décourager les envahisseurs qui n’apportent finalement rien de bien. Pratiquons un « protectionnisme » culturel et environnemental sinon la pieuvre étendra ses tentacules partout en Kabylie.

  4. Azul
    Le problème n’est dans les touristes, mais dans la situation de la Kabylie depuis 1871 c’est qu’elle ne peut appliquer ses lois, en concevoir d’autres selon notre projet de société, les appliquer sur notre territoire, créer des règlements pour organiser les nouveaux aspects aspects de la vie (le tourisme, par ex.).
    Si le secteur dui tourisme (comme tout autre secteur) est organisé (ce qui sera certainement le cas une fois la Kabylie indépendante), l’activité et les flux de touristes seront organisés de façon, non pas pas à nuire, mais à bénificier aux habitants de ces localités et à la Kabylie en général.

  5. il faut enlever toutes cette paranoia religieuse du ramadhan arabe dans la region. Recuperons notre region pendant qu’il est temps. Les gens devraient etre libre de faire ou pas le ramadan. Assez de ces contreintes ramenees d’Arabie seoudite.

  6. Mêmes dans les villes ou les capitales et les métros européens ou les hyènes arabo-musulmanes sont nombreuses, on observera, comme chaque année, une chute vertigineuse du taux de criminalité pendant ce mois de ramadizane!

  7. Les cafards qui pullulent pendant la saison estivale nous apportent le vol et la prostitution, c’est un fait, d’ailleurs j’ai horreur de la saison estivale en Kabylie à cause d’eux ! Vivement notre indépendance pour nous défaire de ces vermines !

  8. La Kabylie fut chrétienne avec Saint Augustin…l’invasion arabe et musulmane a changé la donne …il y aura un retour au christianisme en Berbérie…..seul le message christique est un message d’amour et de partage..Judaïsme et Islam ont pourri le monde ..Je suis athée mais reconnais que le Boudhisme et le Christianisme sont les seules « idéologies » religieuses acceptables …

  9. azul
    J’adhère à votre constat.Les plages que je connaissais sur le littoral kabyle- de ziama à Tighremt (Thais) étaient splendides,féeriques avec ce beau paysage à eau turquoise dans des endroits.Le calme et la paisibilite régnaient autrefois sur ces plages.maintenant, c’est regrettable pour notre région qui est la kabyle,avec cet envahissement d’un monde hétéroclite.. vols, ordures déposées sur la plage.baignade avec des pantalons et tee shirt pour les hommes et hidjab pour les femmes.Je voulais prendre quelques photos souvenirs et je n’ai pas pu me rendre à cause de certains comportements inadmissibles de ces estivants de la dernière heure. ouf , notre littoral reprend ses droits

  10. 2 ramadan 1460, un clandrier islamique qui correspond 21.7.2011 de clandrier chrétien universel les ordinateurs compte avec ca , il ya d´autre clandrier chinois, berbere.
    Il ya paradoxe dans ce ramadan, selon le coran, l´islam avait fait sa descente pour la premièr fois dans une grotte féérique de{{ hira}} quelque part en arabie(pas aokas bougie) le 27 eme jour de ce mois, donc cette tradition du verre et de l´assiette vide et surtout {{pas de pashon}} exista avant l´avanement de cette relégion!?

  11. Moi, ce qui me désole, c’est la non publication de mon commentaire sur ce sujet, où est la liberté d’expression ? Par quel biais jugez vous si un commentaire doit être ou non édité ? J’espère que celui-ci le sera pour que tous les lecteurs du journal « Tamurt » puisse le voir, je n’en reviens pas et le pire ce n’est pas la première fois !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here