Tizi-Ouzou : La crise du lait en sachet refait surface

6
63

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Le lait en sachet est introuvable à la ville de Tizi-Ouzou et dans une bonne partie des localités de Tizi-Ouzou. Les camions frigorifiques chargés des distributions de ce produit alimentaire de première nécessité ne sont pas apparu depuis jeudi dernier.

La pénurie s’est transformée en crise. Depuis trois jours, aucun sachet de lait est trouvable à Tizi-Ouzou. Les consommateurs n’ont rien trouvé. Les commerçants, de leur côté, ignorent les raisons de cette crise soudaine. Aucune explication ne leur a été fournie.

Des informations font état de la non disponibilité de la poudre de lait importée des Pays-Bas et du Canada. On dit que d’énormes quantités sont bloquées au port d’Alger, ce qui paralyse les cinq laiteries qui activent à Tizi-Ouzou. Elles ne produisent plus rien.

Personne ne sait combien de temps cette crise perdurera. La direction du commerce et celle de l’agriculture sont restées muettes à ce sujet. Pourquoi n’ont-elles pas au moins annoncé cette crise et pourquoi n’ont-elles pas apporté d’explications concernant cette pénurie ? Un simple communiqué aurait suffit pour rassurer les consommateurs. La communication est le dernier des soucis de ces deux directions, comme toutes les institutions et administrations à Tizi-Ouzou.

La population se tourne alors vers le lait en paquet ou en poudre, qui leur revient plus cher en attendant le lait en sachet.

Farid M

6 COMMENTS

  1. en plus d’un demi-siecle, plus de 10 millions de Kabyles n’ont pas pu se defaire de la dependance du regime, ne serait-ce en produits elementaires. Que quelqu’un ou un groupe quelconque essaie de monter une petite laiterie et vous verrez a quelle vitesse une armada de kabyshes de services se dresseront sur le chemin avec le support de la gendarmerie et toute l’administration arabiste tele-guide’e d’alger. Il en faut pourtant une par aarch !

    Ce ne sont pas des camions frigos qu’il faut, mais un reseau de petites unite’s. Pour vous dire que les ministeres de la republique arabe d’alger, a bien planifie’ comment etrangler la Kabylie en moins de 24 heures ! Voila ce que c’est que le politique kabyshe. La vie c’est a alger, et la kabylie c’est pour les week end de temps en temps. Pourtant, ce ne sont pas les plaines qui manquent pour nourir les vaches . . .

    La Kabylie a -t-elle besoin de son gouvernement ? je repose la question a qui en a besoin.

  2. Hé oui, mêmes les habitudes alimentaires des montagnards ont changé !! Jadis rares sont ceux qui prenaient du lait, le matin, maintenant c’est à la mode même la haut sur la montagne, résultat, comme pour la bonbonne de gaz, les gens sont otages, de la moindre pénurie ou mauvais temps !! Cerise sur le gâteau,les obèses existent en quantité dans nos villages !!

  3. Akken yenna Mas Ferhat Mehenni:

    {{« Dacu i d taghadt ar umessedrar n wass-a,…. d tacabcaqt n uyefki,… »}} (yiwet deg tughac n Ferhat d Mhenni).

  4. Akken yenna Mas Ferhat Mehenni:

    {{Dacu n umessedrar n wass-a,…. d tacabcaqt n uyefki,…}} (yiwet deg tughac n Ferhat d Mhenni).

  5. les terres agricoles ont ete betonnees et il n y pas plus de place pour creer des fermes avec des vaches laitieres. Laisser le lait empoisonne de poudre filer dans les veines du peuple, cela bouche bien les arteres n’est ce pas les AVC devenus courant dans le pays. Quel pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here