L’éducation islamique traumatise les enfants à l’école

13
120

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Un  groupe d’enseignants, de différentes localités de Tizi-Ouzou, est monté au créneau  pour dénoncer le traumatisme que cause l’enseignement de l’éducation islamique à l’enfant durant le cycle primaire.  Ils ont interpellé le directeur de l’éducation, lors d’uns séminaire sur l’éducation, mais ce dernier a refusé même d’évoquer ce sujet lors de cette rencontre, nous révèle l’un des enseignants.

« Je suis musulman pratiquant, mais je suis contre le fait qu’on commence à parler à un enfant de six de l’enfer, de châtiments que réserve Dieu aux mécréants et d’évoquer d’autres atrocités. On lit souvent sur les visages des petits enfants la peur et certains plongent dans le traumatisme chronique dont les séquelles sont très ravageuses à long terme, selon des spécialistes en la matière », nous fera remarquer un enseignant d’Ath Douala.

Les enseignants affirment que c’est « la manière avec laquelle on enseigne l’islam à nos petits enfants qui fait détester, à ces derniers, cette religion ». Au collège, on enseigne même aux écoliers les « droits des morts sur les vivants ». Entres autres, droit à l’enterrement, à laver le cadavre, et prier sur lui, etc. Alors qu’on ne fait jamais allusion aux droits de l’homme dans l’école algérienne. Le  cri de détresse de cette poignée d’enseignants kabyles ne sera jamais entendu.  Aucune autre région d’Algérie ne suivra leur exemple. Pis encore, si cette information se propage ils seront accusés d’apostat. Pourtant la plupart de ces enseignants qui ont lancé cet appel sont musulmans et pratiquants !

Lounès B  

13 COMMENTS

  1. A cet enseignant qui dit « je suis musulman pratiquant , mais je suis contre….et tutti quanti  » je suis sure que lui même enseigne avec beaucoup plus de zèle cette matière macabre ,que ce qui est demandé de lui . si vraiment ce Monsieur est contre cette idéologie mortifère pourquoi se déclare t il musulman pratiquant par dessus le marché ! Donc pour ce Monsieur si un enfant pratique l’apostasie il peut le tuer ! c’est ça un pratiquant ! que cet « enseignant » arrête de se foutre de la gueule des gens .

    • L’article parle du refus de certains enseignants d’enseigner les atrocités de l’islam tels les droits des morts et les chatiments de l’enfer psychologiquement tres nefastes á l’integrité morale de nos petits enfants. Tu peux debatre ce point ?
      concernant ton commentaire, certe nous vivons sous un colonialisme arabo-islamiste, l’éducation judeo chrétienne ur thli wudmik.

      • Tiens. Essayons l’éducation judeo chrétienne ! Ne sait on jamais. De toutes façons, les pays qui l’ont adoptés sont les destinations prisées des Muzz.
        Mais je préfère toujours cette religion au-dessus de toutes. Elle est naturelle, humaine, toute l’humanité finira par l’adopter : j’ai nommé La LAÏCITÉ, que Dieu la préserve.

  2. Azul,

    Le dégât est plus voyant quand les musulments deviennent adulte surtout chez nos cher kabyles, qui délaisse leur identité millénaire pour une identité de vendeur de chameaux et leur dieu arabe QUELLE HONTE.
    Notre chère reine Dyhia qui à combattu l’islam, incarne la vraie identité du peuple Kabyle rebelle est jamais soumis.
    Tadukli Leqvayel soyez fier de ce que vous êtes AQVAYLI, pas comme ces KMS qui ressemble de plus en plus à des bédouins.

  3. Ce pouvoir sent la pourriture, il veut finir le travail entrepris par OKBA, La région Kabyle est première à tous les examens nationaux depuis une dizaine d’années. La seule façon de lui porter atteinte c’est d’introduire cet élément de mort, ce chloroforme, qui permettra d’anéantir notre jeunesse, celle qui demain sera appelée à prendre la relève, dans une Kabylie libre et indépendante. c’est ce qu’on appelle le nivellement par le bas, pour les enfants du peuple; les enfants de la nomenklatura eux ont droit aux grandes écoles en Europe et en Amérique.

  4. L’islam est religion de désolation et de mort! Il n ÿa aucune autre religion au monde qui donne autant d’importance à la mort que l’islam! Et on peut voir les résultat de cette idéologie de tout temps:un long fleuve de sang, de malheur et de souffrance!
    Dans les pays arabes et musulmans on assiste de nos jours à une prise de conscience de plus en plus éclairée sur le vrai visage de l’islam, et les gens commence à critiquer de plus en plus les enseignements d’une religion qui est en parfaite contradiction avec la condition humaine, confer:Islam Beheri, Sid al qimni, abdalaziz alqana3i, yasser alhabib, al qabandji. ..etc sans compter ceux qui ont renié l’islam et apportent une critique méthodique de l’islam! Paradoxalement en Algérie la société est dans une ignorance totale et est toujours à la
    traîne de la pensée en vogue et de l’évolution des connaissances! Il est vrai et il faut le souligner ici que la doctrine islamique à toujours été critiquée mais à cause de la répression qu’a subi ceux qui ose remettre en cause le caractère illogique et insensé de ce dogme ,à coup de têtes coupées, d’exclusions, d’exils, de persécutions et de liquidations physiques et de destruction méthodique de toutes traces des idées nouvelles et des critiques en la matière, une chape de plomb est tombé sur ces sociétés et des strates d’ignorance n’ont cessé de s’ accumuler sur elles. Cette ignorance est maintenue par tous les moyens comme quand les hommes de la préhistoire qui ont capturé le feu le maintiennent vaille que vaille!Cette politique marché depuis maintenant 14 siècles, mais il y a un facteur quI n’à pas été prévu par les idéologues de cette doctrine et qui est celui de l’invention de moyens de communications nouveaux, notamment celui de l’éclosion des réseaux sociaux! Bien sûr dans les pays sous développés, comme l’Algérie, cette technologie est à la traîne mais cela ne peun que se developer de plus en plus et ainsi des idées se généraliser de meilleure façon! Je pense que le pouvoir algerien conscient du danger de l’internet quant à la vulgarisation de pensées éclairées va essayer de freiner le plus qu’il peut la diffusion à large échelle dans toutes les franges de la société de ces moyens de communication, déjà en limitant sa diffusion et puis en maintenant des prix si exorbitant que ça demeure un luxe de se connecter à internet! Il ne demeure pas moins qu’ils n’auront pas d’autre choix que de démocratiser ce vecteur des connaissances quant on se rend compte que même des pays très pauvres commence à le répandre chez leurs concitoyens!Pour ansi dire que les jours de cette idéologie mortifere vit les soubresauts de sa remise en cause et que rien ne peut arrêter la vérité d’être connue et dissiper les brumes du manteau de mensonges qui ont été tissées autour de l’ideologie mort pour en faire un mode de vie!
    Je conseille à tout le monde de voir sur Wikipedia l’article:CRITIQUE DE L’ISLAM

  5. y a qu en Algérie ou tu envois ton fils a l école et il deviens ennemi a la maison .il appends les cours d intégrisme et on obtiens un futur terroriste .au même moment les députés et les sinistres (ministres )préparent leurs rejetons dans des écoles du savoir

  6. Musulmans pratiquants!!! Quelle connerie!!! Soit vous êtes pratiquants donc musulmans soit vous êtes non pratiquants donc non musulmans. Comprenez bien que la religion n’est pas une identité!!! Si c’est le cas, les chrétiens de chez nous sont aussi des chrétiens musulmans.

  7. L’éducation islamique enseignée à l’école Algérienne est dictée par Paris,
    L’école ancienne n’a jamais parlé du droits des morts aux enfants, ça n’a aucun sens.

    En France, on explique aux enfants le couple parent A parent B, pour faire des enfants, des disjonctés.
    En Algérie, on enseigne aux enfants le droit des morts, pour en faire des vivants morts.

    La France a détruit l’église, L’Algérie a fait de la mosquée la vallée des lépreux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here