A At Waguenoun, les restaurants et les cafés seront ouverts durant le mois de Ramadan

2
Ramadan en Kabylie
Ramadan en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Pour les habitants de la région d’At Waguenoun, au nord de Tizi Ouzou, il est hors de question de fermer les cafés, bars et restaurants durant le mois de Ramadan. Les commerces seront ouverts aux clients non-musulmans, qui sont nombreux dans la région.

La région d’At Wagunenoun, composée des commune d’At Aissa Mimoun, Tikoubaine et Boudjima, a toujours défié les autorités algériennes. « On a des mosquées, des églises, des bars et des restaurants. On a aussi beaucoup d’athées. Chacun choisi l’endroit qui lui convient. Nos frères les musulmans qui observent le ramadan n’ont qu’à ne pas entrer dans une cafétéria ou un restaurant. C’était toujours comme ça chez nous à At Waguenoun », a rappelé un étudiant de cette localité.

A At Waguenoun, les islamistes n’ont aucune place. La région reste fidèle aux traditions et coutumes ancestrales kabyles. Les services de sécurité restent toujours à l’écart et craignent souvent les villageois d’At Waguenoun. D’autres régions à Tizi Ouzou en Kabylie défient aussi le régime et garde des cafétérias ouvertes durant le mois de Ramadan pour les non-jeûneur.

Nadir S.

2 COMMENTAIRES

  1. Bravo à cette région qui ne cède pas devant le totalitarisme mahométan. Si toute la Kabylie pouvait en faire autant comme il n’y a pas si longtemps, avant le bourrage de crâne par l’école niriyel nel dzaïr. Chacun devrait pouvoir se débrouiller avec ses croyances. Là où le barbu domine plus aucune liberté ne continue d’exister. Certains quartiers de France sont en train d’en faire les frais.
    Kabylie indépendante pour faire cesser ce basculement dans l’obscurantisme, la bêtise, le triomphe de l’arabo islamisme.

  2. Plus on croit vraiment moins on est impacté par les tentations. Dès que la tentation l’emporte c’est la croayance qui est faible, ce n’est pas grave. Un yogi peut rester jusqu’à plusieurs jours sans manger. Du reste c’est un investissement individuel et ce n’est pas les non croyants à devoir subir les choix des croyants lesquels seraient recompensés par le paradis, d’après les écritures. Comme pour le transport, un billet c’est personnel. Bon jeu aux jeuneurs bonne bouffe matinale aux non croyants. La Kabylité unit les uns et les autres.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici