La police ferme ses yeux sur le trafic de drogue à Tizi Rached

8

TIZI RACHED (Tamurt) – Les habitants de la ville de Tizi Rached qui souffrent tant des problèmes de l’insécurité et de la criminalité. Ils sont confrontés au développement des fléaux sociaux qui ne font qu’empirer la situation. « Tout le monde connait les vendeurs de drogue à Tizi Rached, mais ces derniers ne sont jamais inquiétés.

La passivité des services de sécurité est flagrante. Pis encore, on voit des policiers fréquenter ces délinquants et peut être ils sont même impliqués dans des affaires de trafic et de vente de drogue au niveau de notre localité. Comment expliquer alors que jamais les services de sécurté n’ont mis la main sur au moins un dealer ? », S’indignent un commerçant du centre ville de Tizi Rcahed, une localité distante, pour rappel, de 15 km vers l’Est de la ville de Tizi-Ouzou.

Les habitants de cette région sont exacerbés devant le comportement des policiers qui ont l’impression de couvrir les dealers. « On est la commune la plus touchée par la criminalité en Kabylie, pourtant notre région est connue pour son activité économique, très dynamique et le chômage est presque bani, comment alors la criminalité s’est développée en un laps de temps alors que Tizi Rached était naguère un havre de paix ? », s’interroge encore notre interlocuteur qui ponte d’un doigt accusateur les services de sécurité d’être derrière ce climat d’insécurité qui règne dans la région.

Lounès B