La victime n’avait que 19 ans : Une étudiante met fin à ses jours à Tizi Rached

26

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Une autre nouvelle dramatique a secoué, ce matin, la localité de Tizi Rached, 15 km à l’est de Tizi-Ouzou. Une étudiante de 19 ans s’est suicidée au village Tiznathine. Le corps de la jeune femme a été retrouvé sans vie par ses parents dans sa chambre.

La jeune étudiante, qui répond aux initiales H.H, s’est pendue à l’aide d’une courte corde, probablement hier soir. Elle n’a été retrouvée que ce matin par ses propres parents qui ne s’attendaient pas du tout à ça.

La victime est une étudiante en première année à l’université de Tizi-Ouzou, selon un de ses proches. Elle est très estimée au village et dans sa famille. Elle ne souffrait d’aucun trouble mental et se comportait le plus normalement du monde. Les causes de cet acte de désespoir restent une énigme pour ses proches et les enquêteurs.

Le corps de la femme a été transféré par les services de sécurité et ceux de la protection civile vers l’Hôpital Universitaire, Nadir Mohamed de la ville de Tizi-Ouzou, afin de lui faire subir une autopsie. Une enquête a été ouverte afin de mettre la lumière sur cette affaire.

Ce n’est pas la première fois que la région de Tizi Rached est touchée par un drame de ce genre. En 2011, un enfant de 11 ans s’était suicidé dans la région. Le suicide est un phénomène qui a apparu en Kabylie au début des années 2000. Il touche essentiellement les jeunes gens.

Farid M