Le préfet de Tizi Ouzou ferme l’église de Boujima

0
Chrétiennes kabyles
Chrétiennes kabyles

KABYLIE (TAMURT) – Même au moment de crise, le régime algérien ne néglige pas ses pratiques islamistes et racistes. Encore une fois, le préfet de Tizi Ouzou a ordonné la fermeture de la nouvelle église de Boujima, 25 km au nord de Tizi Ouzou. Des gendarmes ont alors scellé les locaux de l’église, 

Une église qui a ouvert ses portes début de l’année en cours et qui attire beaucoup de chrétiens de toutes les localités de la Kabylie maritime. Personne ne sait pourquoi le préfet de Tizi Ouzou a pris cette décision. Des chrétiens de la région, qui ont pris attache avec notre rédaction, affirme qu’aucune raison valable n’a été évoquée par les services de sécurité. L’injustice est évidemment flagrante mais notre communauté s’est toujours distinguée par son pacifisme exemplaire.

Les chrétiens de cette région de Kabylie affirment qu’ils vont momentanément pratiquer leur religion à l’église voisine de Boudjimaa, en attendant la réouverture de la nouvelle église de Boujima . Les chrétiens kabyles sont toujours persécutés par les autorités algériennes. Les gendarmes sont en possession de fichier détaillé sur la vie privée de chaque chrétien en Kabylie.

Nadir S.

P.-S. Une erreur s’est malencontreusement glissée dans la première édition de cet article; l’église qui est fermée par les autorités algériennes en Kabylie est celle de Boudjima et non celle de Makouda. Nous nous excusons auprès de nos lecteurs.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici