Le Parlement basque exige de Maroc de libérer le Rifain Nasser Zefzafi

0
2049
Le Parlement basque
Le Parlement basque

VITORIA -GASTEIZ (TAMURT) – Selon la presse espagnole, « le Parlement basque a approuvé une résolution soumise par trois partis basques à la Commission des droits de l’homme et de l’égalité concernant le Maroc », pour exiger de ce pays nord-africain de libérer tous les détenus politiques Rifains et surtout Nacer Zefzafi ». Un journal Basque précise que « tous les partis ont voté pour cette résolution, y compris le Parti populaire, et seuls les députés du Parti socialiste l’ont rejeté ». Ce qui démontre le soutien dont bénéficie le peuple Rifain de la part des Basques qui luttent, eux aussi, pour leur libération.

Les députés Basques demande au Maroc de « libérer immédiatement et sans condition le détenu politique Rifain Nasser Zefzafi et ses compagnons sans restriction ni condition. » Ils sont condamnés à des longues peines allant jusqu’à 20 ans. Les parlementaires du pays Basque ont également  » exhorté l’Union européenne de cesser d’être indulgente et de traiter avec fermeté avec le Maroc, concernant les dossiers sur mes droits de l’homme et les violations des droits les plus élémentaires des militants et activistes politiques Rifains ».

Le Parlement basque a appelé les autorités marocaines à « respecter la liberté d’expression et à garantir un procès équitable aux journalistes de la région de Rif. » Les parlementaires du Pays Basque, une région qui bénéficie d’un statut de large autonomie, a  » exhorté les autorités marocaines de cesser de surveiller et d’espionner les journalistes avec des programmes comme Pegasus ».Le parlement Basque q  » également appelé les institutions de l’Union européenne à enquêter sérieusement et rigoureusement sur les allégations de corruption de certains membres du Parlement européens qui ferment les yeux sur les dépassements des autorités marocaines ».

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici